Lieux de culture

Imprimer

LA POSTERIE

courc lp 001 s

Ancien relais de poste datant du XVIIème siècle, le bâtiment actuel fut érigé en 1687 en remplacement de celui du XVIème siècle, détruit pendant les guerres de Louis XIV.

Il s’agit d’un ensemble en briques et pierres calcaires formé d'un corps de logis de type tournaisien axé sur une porte en plein cintre surmonté d’un œil de bœuf et d’une niche, d'une cour pavée et de deux bâtiments annexes.

L’ensemble ferme de la Posterie et ses abords sont classés depuis 1977.

D’importants travaux de restauration et d’aménagement de salles de spectacle, de conférence et d’exposition, y ont permis l’installation du Centre culturel "La Posterie" et de la bibliothèque communale.

De nombreuses manifestations sont régulièrement organisées dans cet endroit privilégié.

http://www.laposterie.be

 

LA MAISON DU SABOTIER

maison20du20chabotti1sabotier

C'est probablement une des plus anciennes maisons de Courcelles puisqu'elle date de la fin du XVIII ème - début du XIX ème siècle.

A l’origine, il s'agissait d'une maison d'habitation double où un atelier de sabotier fut installé vers 1920 dans la cave qui donne de plain-pied sur l'actuelle rue du Millénaire. Il y subsista jusqu'à la fin de la seconde Guerre mondiale.

Seul vestige immobilier de l’activité artisanal de nos aïeux, l’appellation de l’immeuble perpétue la mémoire de François LEBRUN (1862 – 1938), dernier occupant et dernier artisan sabotier de la commune de Courcelles.

Vers 1950, la maison fut partiellement transformée en école. D'abord pour le réseau libre, ensuite en école communale jusqu'en 1995.

Depuis, sous la houlette de l'ASBL "Maison du Sabotier", elle est devenue un lieu de rencontres conviviales, un rendez-vous d’art, de culture ou d’histoire.

L’ASBL a publié différents ouvrages consacrés à des artistes peintres courcellois. Elle organise le marché artisanal de Pâques, la foire du Livre et la foire aux artisans, le traditionnel marché de Noël et participe aux journées du Patrimoine mises en place par la Région wallonne.

LE CANAL A 300 TONES

Bien avant les travaux entamés en 1948 pour moderniser le canal de Charleroi à Bruxelles et lui donner la capacité de 1.350 tonnes qu'on lui connaît, d'importants chantiers furent ouverts dans les années 1880, dont l'un des plus ambitieux fut le creusement du "tunnel de Godarville" devant permettre à des bateaux de 300 tonnes de traverser la crête de partage des bassins de la Sambre et de la Senne.

Il allait remplacer le "tunnel de la BĂŞte refaite" devenu trop exigu avec ses 70 tonnes.

Aujourd'hui, il est possible au promeneur curieux de trouver l'entrée située à Gouy-lez-Piéton. Une grande porte rouillée barre l'accès au souterrain et des gros anneaux de fer témoignent encore de l'intense activité de halage qui régna en ces lieux, mais la nature y a depuis longtemps repris ses droits.

 

joomla 1.6 themesparty poker bonus
Copyright © 2017 Administration Communale de Courcelles. Tous droits rĂ©servĂ©s.
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous GNU General Public License.
Blue Joomla templates by Party Poker bonus