Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Services communaux / Service plan de cohésion sociale
Actions sur le document

Service de la cohésion sociale

Département de la Cohésion Sociale

Responsable de département: Marie Caers

071/466.913

bWFyaWUuY2FlcnNAY291cmNlbGxlcy5iZQ==

Coordonnées

Rue Jean Jaurès 2
6180 - Courcelles

 071/46.69.12

Personne de contact pour ce service

Chef de projet : Mme Maria Xidonas

 071/46.69.12

cGNzY291cmNlbGxlc0Bjb3VyY2VsbGVzLmJl

Permanences/ouverture aux citoyens :

  • du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h à 16h

Services:

Coordonnées pour le service Haltes jeux

Personne de contact: Mme Stéphanie Di Renzo

 071/466 406

 

Coordonnées Maisons de village et jardins partagés

Lieu d'accueil et d'activités pour jeunes et adultes de 6 à 99 ans.

Horaire:

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00

Activités:

Ateliers créatifs, couture, tricot, bien-être, cuisine, jeux de société, estime de soi,...

Balades sur le ravel "les petits randonneurs"

Excursions...

Maison de village de Courcelles:

Cité Renard 150, 6180 Courcelles

0489/54 18 78

bWFyaWFubmUubWlubmVAY291cmNlbGxlcy5iZQ==

Maison de village de Trazegnies:

Rue de Prague 31, 6183 Trazegnies

071/466 362

bWFyaWV0aGVyZXNlLm5hcG9saXRhbm9AY291cmNlbGxlcy5iZQ==

 

Coordonnées pour le service égalité des chances : ACFI (Ateliers Créatifs du Français et de l'Information)

 et ATL (Accueil Temps Libre)

Bureau:  Rue Baudouin 1er n° 72 à 6180 Courcelles (dans la crèche communale au 1er étage).

 071 46 64 07 

  071 46 64 09

Personnes de contact pour ce service

Monique Lemoine, formatrice en français
Thi Oanh Nguyen, formatrice en français

 071/46.64.07

 dGhpb2FuaC5uZ3V5ZW5AY291cmNlbGxlcy5iZQ==

 bW9uaXF1ZS5sZW1vaW5lQGNvdXJjZWxsZXMuYmU=

 

Coordonnées pour le service Santé

Axel Hirsoux

071/466.824

YXhlbC5oaXJzb3V4QGNvdXJjZWxsZXMuYmU=

 

Principales activités

Développer une politique de santé pour tous, et appréhender la santé de la population de manière transversale.

Créer des synergies pour le développement de ressources en matière de santé.

Mettre en place des campagnes de sensibilisation visant à réduire les inégalités sociales. (sensibilisation aux dons d'organes, parcours santé en novembre (contrôle du diabète : tests taux de sucre dans le sang, cholestérol, tension artérielle, BMI...)

Sensibiliser les écoles à des problèmes de santé courants (poux, exposition au soleil)

Collaboration avec le PCS, le service égalité des chances, le service handicontact et le service des ainés.

 

I. Qu’est-ce que la « cohésion sociale »

"Par cohésion sociale, on entend l’ensemble des processus qui contribuent à assurer à tous les individus ou groupes d’individus l’égalité des chances et des conditions, l’accès effectif aux droits fondamentaux et au bien-être économique, social et culturel, afin de permettre à chacun de participer activement à la société et d’y être reconnu, et ce quels que soient son origine nationale ou ethnique, son appartenance culturelle, religieuse ou philosophique, son statut social, son niveau socio-économique, son âge, son orientation sexuelle, sa santé ou son handicap." (décret du 5/11/2008 relatif au plan de cohésion sociale des villes et communes de Wallonie, art. 2 § 2).

II. Le Plan de Cohésion Sociale (PCS) en quelques mots :

Depuis 2009, le PCS a pris le relais des différents dispositifs (Plan de Prévention de Proximité, Plan Social Intégré, Actions de lutte contre l'exclusion sociales, ...) développés par la Commune de Courcelles en faveur du bien vivre ensemble.

"En créant le Plan de cohésion sociale, la Wallonie veut garantir l’accès aux soins médicaux, à l’emploi, au logement, à la culture, à la formation pour tous les citoyens dans une société solidaire et respectueuse de l’être humain. Dans un contexte de précarisation et d’exclusion croissantes, le Plan de cohésion sociale permet de coordonner et développer un ensemble d’initiatives au sein des communes pour que chaque personne puisse vivre dignement en Wallonie. Le Plan de cohésion sociale se construit à partir d’un diagnostic local et s’articule avec les autres dispositifs pour répondre aux besoins de la population dans leur évolution. Chaque plan est spécifique à la commune et se déploie sur six années, la participation communale est de 25% minimum du montant de la subvention régionale. Les actions menées touchent toutes les catégories de la population, en ciblant les personnes précarisées. Par un travail à long terme, le PCS encourage le citoyen à jouer un rôle actif dans son cadre de vie et dans le retissage des liens sociaux."

(Extrait de la Brochure de présentation de l'appel à projet pour le renouvellement sur la période 2014-2019 du PCS)